Saisine de Matata Ponyo à l’IGF : « Il devait attendre que les autorités fassent appel à sa lumière si elles en avaient besoin » , (Jolino Makelele)

Publicité sponsorisée

Jolino Makelele

Quelques heures après la saisine de l’ancien Premier ministre congolais, Augustin Matata Ponyo à l’IGF sur le dossier du parc agro-industriel de Bukanga Lonzo, le ministre d’État en charge de la Communication et Médias, porte-parole du gouvernement, Jolino Makelele a réagit et a estimé qu’il devait attendre qu’on fasse appel à lui par l’Inspection général des Finances.

« Si Matata Ponyo devait agir, il devait peut-être attendre que les autorités puissent faire la lumière là-dessus. Et si elles avaient besoin de la lumière, il l’apporterait. S’il a choisi cette voie là, j’imagine qu’il a des garanties pour qu’elle aboutisse », t-il dit sur Top Congo.

Lire aussi

RDC/Dossier Bukanga Lonzo : Matata Ponyo demande à l’IGF d’auditer sur l’ensemble des opérations financières liées à ce projet

Et d’ajouter : « Le Premier ministre a constaté un gâchis et tout le monde s’en est rendu compte. Le reste, c’est un problème de gestion qui sera soulevé dans les instances habilitées pour enquêter là-dessus. C’est après qu’on pourra engager d’autres actions ».

Signalons que lors de son passage à Bukanga Lonzo le mois dernier, le premier ministre sylvestre Ilunga Ilunkamba était déçu de constater que plusieurs millions ont été déboursés mais rien a été fait à Bukanga Lonzo.

Heavan/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée