Rutshuru – clôture autour du parc national de Virunga : la grande société civile appelle à une journée sans activités ce mardi à Nyamilima




Rutshuru - clôture autour du parc national de Virunga

La grande société civile du Congo appelle à une journée sans activés ce mardi 03 février 2020 à Nyamilima et Buramba, deux villages voisins en territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.

Ce, pour dire non à l’érection d’une clôture autour du parc national de Virunga dans ces agglomérations, avant que des compromis ne soient trouvés entre population locale et agents de l’Institut congolais de conservation de la nature (ICCN).

En effet, c’est depuis un certain temps que des populations de Rutshuru vivent à couteau tiré avec les autorités de ce patrimoine mondial suite aux limites de cet espace que les civils auraient violé en pratiquant le champs jusque dans le Parc.

Des pourparlers ont été initiés par le gouvernement provincial du Nord-Kivu pour calmer la situation mais la grande société civile accuse l’ICCN de continuer à ériger la clôture autour du parc alors qu’aucune solution n’a été trouvée à ce sujet.

Aimé Mukanda Mbusa, président de la grande société civile de Rutshuru plaide pour l’intervention des députés nationaux que provinciaux car, selon celui lui, ces derniers n’ont pas des compétences dans cette affaire.

“Nous ne voulons pas des pourparlers avec des députés provinciaux parce qu’ils n’ont pas de pouvoir pour changer la loi qui est dans la constitution. Nous voulons plutôt l’intervention des députés nationaux parce que ce sont eux qui peuvent changer la loi portant sur les limites des parcs nationaux “, a dit ce lundi 02 février à L’INTERVIEW.CD, Aimé Mukanda Mbusa.

Christopher Mulakirwa