Résurgence des M23 au Nord-Kivu : L’armée rwandaise accuse les FARDC d’avoir « kidnappé » deux de ses soldats

Publicité sponsorisée

La situation entre le Rwanda et la République Démocratique du Congo demeure tendue depuis plusieurs jours.

Dans un communiqué signé ce samedi 28 mai, l’armée rwandaise a accusé les Forces Armées de la République Démocratique du d’avoir « kidnappé » deux de ses soldats.

Selon ce communiqué, ces deux militaires Nkundabagenzi Elysée et Ntwari Gad avaient été « kidnappés » au moment où ils étaient entrain de faire la patrouille le long de leur frontière.

Sur ce, le Rwanda invite les autorités congolaises à sécuriser la libération de ses militaires.

De l’autre côté, pour l’armée congolaise, ces militaires rwandais ont été capturés avec des armes à Rumangabo par les FARDC.

Pour rappel, vu la résurgence des M23 au Nord-Kivu causant ainsi la mort et le déplacement de plusieurs civils, la RDC qui accuse le Rwanda d’apporter son soutien à ces rebelles, a pris la décision de suspendre les vols de la compagnie d’aviation Rwandair sur son territoire.

 

Rédaction de l’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée