Réformes judiciaires : à Mbuji-mayi, des manifestants s’attaquent aux biens du député Ngoyi Kasanji

Publicité sponsorisée

militants udps mbuyi mayi

La ville de Mbuji-mayi, chef-lieu du Kasaï Oriental s’est réveillée sous une forte tension ce jeudi 25 juin 2020.

En effet, les militants présumés de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) se sont mobilisés en vue de protester contre les propositions de lois initiées par les députés Aubin Minaku et Garry Sakata Moke portant réformes judiciaires en République démocratique du Congo.

Les rassemblements se sont faits dans plusieurs coins de la ville diamantifère notamment sur la place Mwa Luse à la permanence de l’UDPS, sur le boulevard Laurent Désiré Kabila ainsi que dans d’autres points chauds de la Ville.

Ces manifestants ont tenté moult fois d’attaquer la Radio Télévision Océan Pacifique (RTOP) appartenant au député Alphonse Ngoyi Kasanji ainsi que ses résidences.

Ce dernier est attaqué pour son appartenance au Front Commun pour le Congo (FCC), classe politique de Joseph Kabila.

D’après certains militants contactés par L’INTERVIEW.CD, Aubin Minaku et Garry Sakata doivent retirer leurs propositions sous examen à l’Assemblée nationale.

La police nationale congolaise tente de calmer la situation en faisant usage des Gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants.

Crispin Kazadi/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée