RDC : pour l’UNC Nord-Kivu, la condamnation Kamerhe est une honte

Publicité sponsorisée

UNC nord kivu

C’est le président Inter-Fédéral du parti politique Union pour la Nation Congolaise (UNC) section Nord-Kivu qui qualifie le jugement du tribunal ayant condamné Vital Kamerhe d’une « très grande honte pour un grand pays comme la République démocratique du Congo car aucune preuve de culpabilité n’a été soulevée ».

Lors d’une interview accordée à la presse ce samedi 20 juin 2020 à Goma, Daniel Mambo parle d’un procès bidon qui vient d’aboutir ce jour à la condamnation du président de l’UNC, Vital Kamerhe.

« C’est une très triste nouvelle pour nous mais aussi pour toutes les personnes qui ont cru à l’idéologie de Kamerhe, dès le début du procès que nous qualifions de théâtre et de politique avait pour but de salir l’image de celui que le Congo appelle pacificateur suite à son cursus exceptionnel », a déclaré Daniel Mambo, président Inter-Fédéral de l’UNC section du Nord-Kivu.

Pour lui, dès l’avènement du nouveau régime, les deux leaders du CACH Félix Tshidekedi et Vital Kamerhe avaient une mission d’instaurer un vrai État de droit.

« Mais nous comprenons maintenant que notre leader vient d’être sacrifié par le président de la République démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui n’a voulu respecter ses engagements dans les accords de Nairobi qui l’a amené à la magistrature suprême ».

Et de poursuivre : « Le ministère public avant la sortie du verdict voulait à tout prix le condamner à 20 ans des travaux forcés, la confiscation de tous les biens cela sans avoir montrer aucune preuve pouvant incriminer Kamerhe, avec cette condamnation non fondée notre pays vient de subir une très grande honte sur le plan international, cela ne donne pas l’image d’une justice digne pour notre pays, la RDC qui est en train de prôner l’État de droit mais ce jugement est une honte pour tous les Congolais ».

Signalons que Vital Kamerhe a été condamné ce samedi 20 ans de prison par le tribunal de grande instance Kinshasa Gombe pour corruption dans le cadre des fonds alloués à la construction des maisons préfabriquées.

Mérite BAHOGWERHE JEAN PAUL/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée