Catégories : Société

RDC : Moïse Katumbi traduit en justice pour notamment « incitation à la haine et à violence »

Publié par
L'INTERVIEW.CD
Sponsorisé

 

A travers une plainte datée du 16 novembre et déposée au parquet général près la Cour de Cassation, le candidat à la présidentielle de 2023 Moïse Katumbi Chapwe a été traduit en justice.

Selon l’esprit de ladite plainte adressée au Procureur Général du Parquet Près la Cour de Cassation, le président du parti Ensemble pour la République est reproché d’avoir tenu un discours d’incitation à la haine et à la violence créant ainsi les tueries des Kasaïens à Malemba Nkulu.

« En effet, dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, le Sieur Katumbi Chapwe Moïse a clairement tenu des propos incitant à la haine tribale envers un groupe ethnique qu’il qualifie de Talibans et a laissé entendre que ces personnes issues d’un village sont responsables des attaques dont il est victime », indique la plainte dûment signée par Me Prince Mwetu.

Avant de poursuivre : « Ces déclarations médiatiques ont eu des conséquences dramatiques, notamment des massacres Kasaïens à Malemba Nkulu entraînant ainsi une éruption ethnique. Nous estimons que de tels propos et actions sont contraires à la loi et constituent une incitation à la haine tribale et à la violence, capable de créer des troubles graves à quelques jours de la tenue des élections ».

D’où, cette saisine à la justice de ce praticien du droit afin que justice soit rendue, ce, conformément à la loi.

Signalons que Me Prince Mwetu a été chargé de saisir la justice par Ben Tshikangu qui est citoyen congolais et militant de droits civiques et politiques.

Crispin Kazadi Shambuyi/L’INTERVIEW.CD

cet article a été publié le 17 novembre 2023 11h30

Partager
Publié par
L'INTERVIEW.CD

Articles récents

RDC : Mise au point d’Ensemble pour la République sur l’affaire Chérubin Okende Senga

Dans un communiqué daté du 1er mars 2024, l'ENSEMBLE POUR LA REPUBLIQUE exprime sa consternation…

1 mars 2024

RDC: La CENI expose la corruption dans les élections sénatoriales et gouvernementales

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) de la République Démocratique du Congo a officiellement exprimé…

28 février 2024

Le président Tshisekedi à Bruxelles pour une visite officielle

Bruxelles, 28 février 2024 - Le président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi,…

28 février 2024