RDC : l’économie congolaise est entrain de se relancer (Gouvernement)

Le chef de l’exécutif national Sylvestre Ilunga Ilunkamba n’a pas dérogé à la règle hebdomadaire ce mardi 25 août 2020.

En effet, le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a présidé ce jour la traditionnelle réunion du comité de conjoncture économique avec les membres du comité permanent élargie aux délégués des différentes entreprises dont celles du Portefeuille de l’Etat.

Selon Jean-Baudouin Mayo Mambeke, vice-premier ministre, ministre du budget qui a donné l’essentiel de ladite rencontre, deux notes y ont été examinées dont celle relative à la note de conjoncture présentée par la VPM et ministre du plan, Elysée Munembwe ainsi que celle sur la situation du secteur minier, présentée par le ministre des Mines Willy Kitobo.

“S’agissant de la note de conjoncture, le comité de conjoncture a pu se rendre compte que, malgré les efforts du Gouvernement il y a une petite tendance à l’accélération du rythme de formation du prix, c’est-à-dire une petite tendance inflationniste qui refait surface, malgré les efforts de tout le monde aussi. Nous avons aussi constaté qu’à la suite de cette tendance, le taux de change a bougé dans des propositions minimes au niveau de l’indicatif à la baisse. Au niveau du parallèle, le franc congolais s’est apprécié sur le marché de change avec 0,39 %. Par rapport au secteur minier, la note de son Excellence monsieur le ministre des Mines est rassurante dans la mesure où la production est maintenue et les cours sur le marché international se porte bien; Au niveau du cuivre le prix a légèrement monté et au niveau du cobalt le prix a légèrement baissé “, a confié le VPM Mayo Mambeke, au service de communication de la primature.

Signalons que l’économie de la République démocratique du Congo a été frappée suite à une crise sanitaire causée par la pandémie de Covid-19 qui a ravagé l’humanité toute entière.

Crispin Kazadi/L’INTERVIEW.CD