RDC : “L’économie congolaise demeure vulnérable aux éventuels chocs tant internes qu’externes” (Conseil des ministres)

Publicité sponsorisée

conseils des ministres

Au cours de la réunion du conseil des ministres tenue vendredi 28 mai dernier, le gouverneur de la Banque Centrale du Congo Deogratias a notifié qu’il y a une stabilité avec un taux de dépréciation de 0,07% à l’indicatif et de 0,06 % au parallèle.

Selon lui, malgré cette stabilité, l’économie congolaise demeure vulnérable aux éventuels chocs tant internes qu’externes.

En outre, Deogratias Mutombo a annoncé l’aboutissement des discussions avec le FMI en vue de la conclusion d’un Programme à moyen terme qui va permettre l’octroi d’une Facilité Élargie de Crédit (FEC) sur trois ans estimée à 1,5 milliard de dollars américains.

A en croire le ministre des Finances Nicolas Kazadi, ces crédits qui seront décaissés par le FMI vont assurer d’une part, un appui à la balance de paiements et d’autre part un appui budgétaire.

 

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée