RDC: le FCC s’oppose à la réhabilitation d’Atou Matubuana et Justin Luemba à la tête de la province du Kongo Central




FCC matu matumona kongo central

Le Front Commun pour le Congo “FCC” a sorti de son silence après la décision du vice-Premier ministre et ministre de l’intérieur Gilbert Kankonde réhabilitant à leurs fonctions Atou Matubuana et Justin Luemba, respectivement gouverneur et vice-gouverneur de la province du Kongo Central.

En effet, le FCC dit avoir reçu cette décision avec « étonnement », car selon cette plateforme politique, le VPM et ministre de l’intérieur n’a pas tenu compte de toutes leurs préoccupations qu’ils avançaient pour montrer que ces deux personnalités ne seraient pas dignes de diriger le Kongo Central.

Tout ceci a été dit dans une déclaration rendue publique ce samedi 30 novembre 2019, dans lequel le FCC fait savoir qu’il renouvelle son engagement à promouvoir la moralisation de la vie publique pour l’amélioration de la Gouvernance à tous les niveaux en République démocratique du Congo.

“ le FCC regrette cette décision prise sans tenir compte des observations pertinentes contenues dans sa déclaration du 31 août 2019. Il réitère, conformément à ses principes et à ses valeurs, sa position antérieure, vis-à-vis de ce leadership provincial qui a clairement failli sur le plan éthique et œuvrera dans le sens de doter le Kongo Central de nouveaux dirigeants pétris de valeurs républicaines et Ne Kongo éprouvées ”, rapporte ladite déclaration parvenue à L’INTERVIEW.CD.

Il sied de rappeler que le gouverneur et vice-gouverneur du Kongo Central avaient été suspendus préventivement de la tête de la Province après l’acte sexuel posé par le vice-gouverneur Justin Luemba avec l’assistante du gouverneur Mamie Miyita.

Christopher Mulakirwa