RDC : Le FCC propose des élections générales anticipées à tous les niveaux

Publicité sponsorisée

CENI

Dans son communiqué final au terme de leur deuxième retraite politique d’évaluation tenue du 06 au 08 novembre, le Front Commun pour le Congo (FCC) plateforme à Joseph Kabila a proposé des élections générales anticipées à tous les niveaux pour se soumettre à la sanction du souverain primaire.

Car selon cette plateforme, elle ne peut cautionner aucune démarche tendant à la recomposition de la majorité parlementaire en pleine législature sur fond de la corruption des élus.

« Bien plus, aux termes de la Constitution et du Règlement intérieur de l’Assemblée Nationale, toute majorité est issue des élections, portée par des groupes parlementaires et groupes politiques qui soutiennent l’action gouvernementale pour toute la législature et ne peut être renouvelée qu’au cours d’une nouvelle élection générale et non du fair d’une création artificielle des acteurs politiques », précise t-on.

Pour le FCC, la dissolution du parlement ne peut être décidée à la seule initiative du Chef de l’Etat.

Notons qu’au cours de ces consultations, plusieurs parties prenantes demandent à Félix Tshisekedi de dissoudre le parlement.

 

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée