RDC : Le CNSA notifie qu’il n’y a pas malversation financière et les frais de fonctionnements sont traçables

Publicité sponsorisée

Valentin Vangi et Olengha Nkoy

Au cours d’un point de presse tenu mercredi 10 juin dernier, Valentin Vangi rapporteur du conseil national de suivi de l’accord de la Saint Sylvestre (CNSA) a fait savoir qu’il n’y avait pas de malversations financières et les frais de fonctionnement sont traçables.

“Dire qu’il y aurait malversation financière au CNSA est une affabulation. Les frais de fonctionnement du CNSA sont payés par voie bancaire et sont traçables”, a-t-il expliqué.

En outre, il a éclairci que le quorum est atteint pour qu’ils tiennent régulièrement leurs réunions contrairement aux allégations de l’ODEP qui stipule qu’ils n’organisent plus des réunions parce que le quorum n’est pas atteint.

Valentin Vangi a par ailleurs souligné que certains membres avaient démissionné car ils se sont présentés aux élections. Et ils devaient remplacer d’autres.

Il précise par ailleurs que de novembre 2017 à septembre 2019, ils ont perçu 200 millions comme frais de fonctionnement de façon irrégulière et ce n’est qu’en mars 2020 que la paie a été régulière.

Notons que l’ODEP avait, dans une correspondance, demandé à la justice de diligenter une enquête car il y avait une malversation de 3 millions sortis du trésor public au moment où ces membres ne prestent plus depuis près de 30 mois.

Rappelons que le CNSA avait été crée en juillet 2017 dernier.

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée