RDC : “La réforme électorale s’impose à nous et les confessions religieuses n’ont pas mandat de désigner les membres de la CENI ” (Jonas Tshiombela)

Publicité sponsorisée

tshiombela_jonas_CLC
Jonas Tshiombela, Coordonnateur de la Nouvelle société civile congolaise (NSCC)

Le coordonnateur de la Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC), Jonas Tshombela a, dans une interview exclusive accordée ce lundi 3 août à la rédaction de L’INTERVIEW.CD, déclaré que la réforme électorale s’impose et les confessions religieuses n’ont pas mandat de désigner les membres de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) mais ont mandat de désigner un délégué.

“La réforme électorale s’impose à nous et elle est incontournable. Les confessions religieuses n’ont pas mandat de désigner les membres de la CENI. Ils ont mandat de désigner un délégué “, a-t-il dit.

En outre, le coordonnateur de la NSCC suggère les réformes électorales de la CENI et sa dépolitisation avant la désignation de ces animateurs car il y a plusieurs éléments qui ont plongé le pays dans la crise et il est nécessaire de sauver la démocratie et l’avenir électoral à travers ladite réforme électoral.

Par ailleurs, il salue la démarche des 13 signataires d’appel du 11 juillet et promet dans les jours à venir d’échanger avec eux.

Il sied de rappeler que plusieurs personnalités politiques et sociales exigent également la réforme électorale de la CENI avant la désignation de ces membres.

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée