RDC : « La menace de la dissolution de l’Assemblée nationale constitue une intimidation » (FCC)

Publicité sponsorisée

Assemblée Nationale etat d'urgence

Le bureau politique du Front Commun pour le Congo (FCC), réuni ce lundi 7 décembre quelques heures après le discours du Chef de l’Etat a déclaré que la menace de la dissolution de l’Assemblée nationale constitue une intimidation qui n’a pas lieu d’être dans une démocratie.

« La dissolution de l’Assemblée nationale constitue une intimidation qui n’a pas lieu d’être dans une démocratie », lit-on.

Selon le bureau politique du FCC, les conditions de cette dissolution clairement définies dans la constitution ne sont pas réunies.

« Le FCC rappelle que les députés nationaux et le Président de la République sont issus des scrutins combinés. Et que cette problématique induirait logiquement, les organisations des élections générales à tous les niveaux présidentielle, législative nationale et provinciale », a t-il dit.

Notons que le Chef de l’Etat avait annoncé la nomination d’un informateur pour identifier la nouvelle majorité.

 

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Partagez ceci...

Publicité sponsorisée