RDC : “La menace de la dissolution de l’Assemblée nationale constitue une intimidation” (FCC)

Publicité sponsorisée

Assemblée Nationale etat d'urgence

Le bureau politique du Front Commun pour le Congo (FCC), réuni ce lundi 7 décembre quelques heures après le discours du Chef de l’Etat a déclaré que la menace de la dissolution de l’Assemblée nationale constitue une intimidation qui n’a pas lieu d’être dans une démocratie.

“La dissolution de l’Assemblée nationale constitue une intimidation qui n’a pas lieu d’être dans une démocratie”, lit-on.

Selon le bureau politique du FCC, les conditions de cette dissolution clairement définies dans la constitution ne sont pas réunies.

“Le FCC rappelle que les députés nationaux et le Président de la République sont issus des scrutins combinés. Et que cette problématique induirait logiquement, les organisations des élections générales à tous les niveaux présidentielle, législative nationale et provinciale”, a t-il dit.

Notons que le Chef de l’Etat avait annoncé la nomination d’un informateur pour identifier la nouvelle majorité.

 

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée