RDC : La LUCHA accuse Félix Tshisekedi d’avoir pris en otage les institutions

RDC : La LUCHA accuse Félix Tshisekedi d’avoir pris en otage les institutions

Le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) a publié ce mardi 24 janvier, un rapport sur la gestion de Félix Tshisekedi en 2022.

Pour ce mouvement citoyen, le chef de l’État Félix Tshisekedi a pris en otage les institutions en fragilisant le parlement (l’Assemblée nationale et le Sénat).

“Ces deux institutions parlementaires sont devenues des caisses d’enregistrement des politiques présidentielles que de jouer pleinement leur rôle selon la logique de légiférer et de contrôler le gouvernement et les autres services de l’État selon la constitution congolaise”, lit-on.

La LUCHA renseigne que le débat politique autour des questions essentielles de la vie de la Nation a disparu au sein de ces deux chambres, laissant ainsi la place aux importants avantages financiers de la part du gouvernement.

Notons que la LUCHA estime que la gestion de Félix Tshisekedi durant ces 4 ans, est basée sur les promesses.

 

J.NK/L’INTERVIEW.CD