RDC : La CENCO “indignée de voir Augustin Kabuya tenir des propos désobéissants” à l’endroit de Fridolin Ambongo

Publicité sponsorisée

Abbé Nshole Cenco

Réagissant suite aux accusations contre le Cardinal Ambongo d’avoir politisé l’église catholique, la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) dit être indignée de voir le secrétaire général de l’union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) tenir des propos désobligeants à l’endroit de Fridolin Ambongo et le secrétaire général de la CENCO.

Pour la CENCO, après les déclarations de Kabuya, la résidence du cardinal a été visitée par des gens qui ont causé des troubles et injures.

«Indignée de voir Augustin Kabuya tenir des propos désobligeants à l’endroit de Fridolin Ambongo et le SG de la CENCO les accusant de politiser l’église. Juste le jour après, nous avons été troublés par les actes de vandalisme accompagnés des injures», a dit l’abbé Donatien Nshole.

Avant d’ajouter : «Si les évêques faisaient de la politique, le Saint-Siège ne les soutiendrait pas. Le pape François ne fait pas de la politique, vous l’étendez régulièrement encourager les évêques».

JM/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée