RDC: Environ 8.500 réfugiés ont commencé à quitter l’Angola pour retourner au pays

Publicité sponsorisée

réfugiés kasaï hcr

Ils ont quitté brusquement leurs maisons, ils avaient perdu tous leurs biens, eux c’est les réfugiés congolais qui ont fui le phénomène Kamuina Nsapu, pour trouver refuge en Angola.

Cette fois-ci, c’est une bonne nouvelle pour eux parce qu’ils vont tous retourner dans leur pays, précisément dans la province du Kasaï, pour reprendre les activités, après avoir passé plus de 3 ans de refuge en terre angolaise.

Ils sont environ 8.500 réfugiés ont commencé à quitter l’Angola pour retourner en RDC.

Selon le HCR, ces réfugiés ont jugé de retourner au pays pour envoyer leurs enfants à l’école

“Cela semble être une réponse aux informations faisant état d’une amélioration de la sécurité dans certaines de leurs localités d’origine, ainsi que leur souhait de rentrer chez eux à temps pour le début de l’année scolaire”, a estimé le porte-parole du HCR, Andrej Mahecic, lors d’un point de presse au Palais des Nations à Genève.

Sur place au Kasaï central, les huit premiers camions acheminent depuis quelques heures les réfugiés Congolais qui étaient en Angola vers leurs milieux respectifs.

Roberto Tshahe

Publicité sponsorisée