RDC : aux syndicats des magistrats, Félix Tshisekedi réitère sa volonté d’installer un État de droit

Publicité sponsorisée

félix et magistrat

Félix Tshisekedi, Chef de l’Etat a échangé dimanche 28 juin dernier avec les représentants des syndicats des magistrats sur les propositions de lois de Minaku et Sakata ainsi que sur la situation socio-professionnelle des magistrats.

À en croir un des représentants des syndicats des magistrats, le Chef de l’État leur a confirmé sa volonté de voir un Etat de droit s’installer en RDC.

« Il nous a confirmé sa volonté de voir un État de droit s’installer dans notre pays, lequel devra reposer sur une justice distributive, sur une justice à même de rencontrer les préoccupations de notre pays et qui devra être fondé sur l’indépendance judiciaire », a-t-il dit.

Répondant à la question sur ces propositions de lois, ce représentant a précisé que l’indépendance dont il est question, c’est une indépendance qui rencontre l’intérêt d’une bonne administration de la justice.

Et il a souligné que c’est l’affaire de tous donc tout le monde devra être impliqué.

S’agissant de la situation socio-professionelle, Félix Tshisekedi a promis de les accompagner pour que leurs situations soient améliorées.

Ils se disent satisfaits de ces échanges car le Chef de l’Etat s’est montré très attentif à leurs préoccupations.

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée