Procès 100 jours : Pas de manifestation ni mobilisation devant le siège de l’UNC à Kinshasa

Quelques minutes âpres la condamnation de vital Kamerhe pour 20 ans de prison et travaux forcés par le tribunal de grande instance de la Gombe, son parti politique est resté silencieux.

Pas de manifestation ni mobilisation au siège nationale de l’Union pour la nation congolaise (UNC). Aucune déclaration n’est faite quelques minutes après le verdict qui a écarté l’homme de Walungu de sa vision d’être candidat président en 2023 conformément à l’accord de Nairobi signé entre l’UDPS et l’UNC.

Joint au téléphone, Maître Gabin Lulendo porte-parole de l’UNC promet dans les prochaines heures de donner la position du parti après la condamnation de leur président national.

JM/L’INTERVIEW.CD