Procès 100 jours : Le verdict de l’affaire Kamerhe reporté de nouveau de 5 jours

Publicité sponsorisée

Vital Kamerhe afrique du sud

 

L’ancien directeur de cabinet du chef de l’État, Vital Kamerhe devra encore patienter pour connaître son sort dans l’affaire qui l’oppose au ministère public.

Le verdict de la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe qui devait être prononcé ce lundi 20 juin, a été reporté de nouveau de 5 jours.

Ce président national du parti UNC avait été condamné en juin 2020 au premier degré avec Samih Jammal, à 20 ans des travaux forcés pour détournement des fonds alloués dans la construction des maisons préfabriquées, qui s’inscrivait dans le cadre du programme des 100 jours du chef de l’État.

Et en appel, cette peine avait été réduite à 13 ans de prison pour Vital Kamerhe et 6 ans pour Samih Jammal.

Il sied de rappeler que ces deux présumés coupables avaient bénéficié d’une liberté provisoire.

 

Rédaction de  L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée