Procès 100 jours : Justin Kamerhe dit qu’il a été désigné verbalement comme coordonateur adjoint

Devant la barre, Justin Kamerhe frère du prévenu Vital Kamerhe directeur de cabinet du chef de l’État s’est présenté devant les juges pour être entendu comme témoin concernant l’affaire des maisons préfabriquées.

Pour Justin Kamerhe, il a été désigné verbalement comme coordonnateur adjoint de la commission suivi du programme des 100 jours comme Nicolas Kazadi.

“La position de coordonnateur adjoint relevait d’une organisation interne et j’étais désigné verbalement comme Nicolas Kazadi coordonnateur général”, a t-il déclaré Justin Kamerhe devant les juges.

À en croire le frère de Vital Kamerhe, la société Husmal et Perenco sont les deux prestataires qui sont passés devant la commissions à la présidence.

JM/L’INTERVIEW.CD