Présumés détournements des fonds alloués au Covid-19 : « Le ministère des Finances n’a fait preuve d’aucune complicité ni complaisance quand aux fonds alloués au ministère de la santé », (Sele Yalaghuli)

Publicité sponsorisée

José Sele Yalaghul

Sele Yalaghuli, ministre des Finances, a dans une interview exclusive accordée à Zoom eco, souligné que le ministère des Finances n’a fait preuve d’aucune complicité ni complaisance quant aux fonds alloués au ministère de la santé.

A en croire Sele Yalaghuli, avant que le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi puisse demander à l’Inspection Générale des Finances de diligenter une enquête sur les fonds alloués du Covid-19, le ministère des Finances avait saisi le Chef du Gouvernement en vue d’un contrôle de ces fonds tout juste après le deuxième décaissement.

Il a par ailleurs affirmé soutenir les missions de l’Inspection Générale des Finances tout en leur demandant d’aller au-delà du ministère de la santé car plusieurs entités ont également bénéficié de ces fonds dans le cadre du confinement ou dans le cadre de la lutte contre la pandémie, notamment les 26 provinces et autres.

« Les fonds Covid-19 n’ont pas seulement été utilisés par le ministère de la santé. Il y a également les provinces. Le Gouvernement a mis à disposition de toutes les provinces, qu’il faut qu’elle justifie également », a t-il dit.

En outre, le ministre des Finances a précisé qu’au regard de l’urgence de la pandémie, il fallait faire face à la nécessité de protéger la population, raison pour laquelle un certain nombre des dépenses ont été exécutées.

« Ces procédures sont légales parce qu’il est prévu dans le cadre de la chaîne de dépense. On peut utiliser les fonds publics par méthode d’urgence », précise t-il.

Il sied de noter que le Chef de l’Etat avait instruit l’Inspection Générale des Finances de diligenter une enquête au sein du ministère de la santé pour les fonds alloués au Covid-19 et Ebola.

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée