Nord-Kivu : la députée Pauline Furuguta se saisit de la problématique de la multiplicité des taxes dans les marchés publics à Goma

Publicité sponsorisée

Pauline Furuguta Munyerenkana

Des vendeurs de produits vivriers dans plusieurs marchés de la ville de Goma se plaignent de la multiplicité des taxes que les font payer des agents de l’Etat.

La députée provinciale Pauline Furuguta Munyerenkana veut se saisir de cette question et l’introduire à l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, vu son opportunité, après l’interpellation lundi dernier, du ministre provincial en charge de l’administration du territoire, sur la question de la taxe sur stationnement.

Après sa récente descente sur terrain, mercredi 18 novembre 2020, cette élue dit craindre la ratification de plusieurs produits vivriers en ville de Goma, à cause des taxes soumises aux marchands, en entraînant ainsi une flambée de prix sur le marché.

Il se pose par ailleurs d’autres problèmes dans de marchés de Goma, dont la spoliation de certains espaces de réserve vendus par certaines personnalités. C’est le cas du marché de Kituku dont l’espace réservé à la poubelle sert de domicile à des particuliers, selon le constat de Pauline Furuguta.

La multiplicité des taxes dans les marchés publics sans connaissance de la destination des fonds perçus pour ce faire, l’envahissement des espaces du marché par des maisons des particuliers, voilà des questions que promet transmettre cette députée à l’organe délibérant lors de la session parlementaire en cours, elle promet également poursuivre cette démarche jusqu’à l’établissement du droit.

 

Mérite BAHOGWERHE JEAN PAUL/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée