Nord-Kivu : commémoration de la journée des héros nationaux par la jeunesse Kabiliste

Publicité sponsorisée

La jeunesse Kabiliste

La date du 16 janvier 2001 reste inoubliable dans les têtes des congolais depuis l’assassinat de l’ancien président Mzee Laurent Désiré Kabila dans son cabinet de travail.

La jeunesse Kabiliste a commémoré cette date ce samedi 16 janvier 2021 à Goma, Chef lieu du Nord-Kivu sous le thème : les bottes libératrices de la RDC de l’oppression dictatoriale les jeunes communément appelé “Kadogo”.

À cette occasion du 20ème anniversaire de la mort de Mzee Laurent-Désiré Kabila, Innocent Mirimo interpelle la jeunesse à imiter l’exemple de ce vaillant héros national qui était très patriote et dont tous les congolais se rappellent de lui chaque 16 janvier vu son grand sacrifice qu’il a fait de la RDC de son vivant.

“C’est pour nous une fierté d’avoir un président de la République comme le feu Mzee Laurent-Désiré Kabila dont nous nous rappelons de lui ce jour car il avait un grand amour de ce pays. Et il l’a sauvé de la dictature du maréchal Mobutu qui gérait la nation comme sa propre chambre. C’est pour cela nous en tant que jeune de la RDC, devons lui prendre comme un vrai modèle dans le patriotisme. Bien que notre pays connaît actuellement assez des problèmes, nous ne devons pas croiser les bras, car nous avons beaucoup hérité de l’homme que nous célébrons sa vie dans le sens où à travers le Kabilisme, son idéologie plusieurs enfants appelés Kadogo à ce moment là ont cru en lui et l’ont suivi dans sa vision de libération du Congo de Lumumba de la dictature de Mobutu dont le peuple en a beaucoup souffert. L’idéologie de Mzee est celle des révolutionnaires progressistes africains, elle s’inscrit dans la lignée de Salvador Allende, celle de la guerre pour la seconde indépendance, celle de la reconstruction nationale, de la souveraineté économique, la liberté réelle du peuple”, a-t-il dit le président provincial de la jeunesse Kabilistes au Nord-Kivu.

Il appelle par ailleurs les jeunes à mettre en œuvre la phrase magique «ne jamais trahir le Congo» de Mzee Laurent-Désiré Kabila qui selon lui doit interpeller toute la jeunesse à aimer ce pays, en faisant tout pour que même un centimètre du territoire national ne soit annexé à un autre pays où bien ne soit violé par n’importe qui car c’est la raison qui a fait à ce qu’il soit assassiné.

“Bien que 20 ans après sa mort, le pays a plusieurs problèmes. Il est grand temps que tous les congolais puissent tirer beaucoup des choses de la vie du feu Mzee Laurent-Désiré Kabila afin que tout le monde arrive à apporter quelque chose pour sortir le pays du gouffre dans lequel il se trouve. La mobilisation de la jeunesse pour la pérennisation de l’histoire et du combat et de l’idéologie, les qualités de Mzee Laurent-Désiré Kabila que doivent se revêtir les jeunes Kabilistes : courage, instructions pas matérialistes, réseautage”, a-t-il indiqué.

Il a invité les jeunes à comprendre la politique étrangère et à sortir des groupes armés qui déstabilisent le pays surtout à l’Est du pays.

Mérite BAHOGWERHE JEAN PAUL/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée