Masisi : des morts et des blessés graves, un bilan lourd dans des affrontements entre FARDC et APCLS

Publicité sponsorisée

FARDC

Débutés depuis le dimanche 27 dernier dans les villages Lushebere, Mianja, et Kalungu groupement Bapfuna en territoire de Masisi, les combats n’ont pas encore dit le dernier mot.

Selon les informations confirmées à L’INTERVIEW.CD par les sources locales, le bilan est en tout cas lourd de part et d’autres.

Les premières informations recueillies ce mardi 29 septembre, confirment le décès de 2 militaires des FARDC, 3 blessés graves.

Du côté de l’Alliance Patriotique Pour un Congo Libre et Souverain (APCLS), on signale la mort d’un de ses cadres (colonel) dont le nom n’a pas été révélé, plus de 5 capturés et plusieurs armes récupérées.

La même source sous couvert d’anonymat brosse également un bilan provisoire de la part de la population. Cette dernière renseigne qu’une fille de 6 ans a été tuée par balle et une maman blessée par balle perdue.

Par conséquent, la population de ces agglomérations et celle des environs(Luhinzi, Kakingi, Miandja, Lushebere…) est en déplacement massif vers Mukohwa, Loashi, Bukombo, Masisi-centre, Lushebere.

Pour le moment, la situation sécuritaire reste inédite dans cette partie de la République démocratique du Congo.

Cedrick Sadiki Mbala/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée