Maniema : des centaines des familles désormais sans abris suite au débordement du fleuve Congo à Kindu

Publicité sponsorisée

débordement du fleuve Congo à Kindu

La ville de Kindu, chef-lieu de la province du Maniema est frappée par une catastrophe naturelle due à l’inondation du fleuve Congo, et ce suite aux dernières pluies qui se sont abattues sur la majeure partie de la province vendredi et samedi 28 mars 2020.

Selon certains acteurs de la société civile contactées à Kindu, plusieurs maisons sont emportées par les eaux du fleuve Congo dans toutes les trois communes qui composent la ville.

Ils pointent du doigts les constructions anarchiques observées en amont sur l’avenue Mbandaka dans la commune de Mikelenge, et en aval à Basoko dans la Commune de Kasuku et l’autre côté de la rive dans la Commune d’Alonguli qui seraient également à l’origine de cette situation.

« Actuellement, la situation est grave car certaines familles frappées par ladite catastrophe sont installées dans des écoles, églises ainsi que des familles d’accueil. Des dispositions doivent être prises d’urgence pour éviter des attroupements qui risquent de propager vite cette pandémie et d’autres maladies d’origine hydrique » expliquent-ils.

Des sources concordantes indiquent par ailleurs que le gouverneur du Maniema, Augy MUSAFIRI NKOLA a mis en place une commission de crise composée des Services Techniques de l’État, la Société Civile, Forces Vives et pilotée par le gouvernement provincial du Maniema pour identifier les ménages sinistrés.

Pascal D. NGABOYEKA

Publicité sponsorisée