Lubumbashi : la Police interpelle plusieurs jeunes de l’UNAFEC dans les échauffourées à la commune de la Kenya

Publicité sponsorisée

des jeunes en t-shirt du parti de L'UNAFEC

Les jeunes de l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC) ont été dans les artères de la commune de la Kenya à Lubumbashi ce mardi 5 avril 2022 pour revendiquer contre la validation du successeur du feu président national, Antoine Gabriel Kyungu Wa Kumwanza.

Une centaine des jeunes en t-shirt du parti de L’UNAFEC (jaune et noir), ont barricadé plusieurs artères de la Kenya brûlant des pneus et exhibant des chansons révolutionnaires contre Bertin-Girard Kanunu mandaté par le ministère de l’Intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières pour remplacer Antoine Gabriel Kyungu Wa Kumwanza comme intérimaire.

La Police Nationale Congolaise a usé des bombes à gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants et remettre de l’autre après avoir perturbé les activités économiques depuis la matinée de ce mardi.

Plusieurs sources concordantes révèlent que certains membres de l’UNAFEC ont été interpellés par la PNC et d’autres ont été blessés dans ces échauffourées.

Le colonel Norbert Ilunga, Commissaire provincial de la PNC/Haut-Katanga a, à cet effet sensibisé les combattantes et combattants au directoire Musans du parti pour calmer la situation.

« Ne suivez pas ce qui se parle sur les réseaux sociaux », a déclaré le colonel Norbert Ilunga à L’INTERVIEW.CD avant de demander aux membres de garder leurs tempérance, ca la situation sera régularisée dans un futur proche.

Jean-Robert Djema/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée