Lubero: Une femme, leader des miliciens Maï-Maï, neutralisée par l’armée à Munoli




Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo “FARDC” ont mené des opérations de ratissage pour décamper les groupes rebelles Maï-Maï à Munoli, village situé au nord-ouest du territoire de Lubero, au Nord-kivu.

Au cours de cette opération, les éléments loyalistes ont abattu une femme, leader de ces miliciens puis arrêté son mari et ses deux enfants, qui étaient tous, déjà blessés et ont été depechés dans une structure sanitaire de la place.

L’armée a lancé les opérations vers 3h du matin, heure locale, explique un habitant de Munoli qui a livré cette information à la rédaction de l’interview.cd la soirée de ce samedi 16 novembre 2019.

La nouvelle société civile du Congo, ayant appris cette nouvelle a lancé son message de félicitations aux “FARDC” pour l’œuvre grandiose qu’elles ont réalisée.

Cette structure citoyenne appelle à cette occasion d’autres groupes armés négatifs encore actifs à l’Est de la RDC à se rendre pour échapper au feu de l’armée.

Signalons que la situation est redevenue calme à Munoli après une panique générale, causée par des détonations en armes lourdes et légères la journée de ce samedi.

Christopher Mulakirwa