Lomami : Plus de 200 anciens étudiants réclament leurs diplômes à l’Université de Kabinda

Publicité sponsorisée

Un collectif composé d’anciens étudiants de l’Université de Kabinda (UNIKAB) dont le nombre dépasserait 200 dans la province de Lomami est monté au créneau ce dimanche 24 mai 2020. Devant la presse locale pour il dénonce la non remise de leurs diplômes depuis les années 2018 et 2019 par les autorités académiques.

En effet, plus de 200 lauréats qui ont déjà payé tous les frais relatifs au retrait des leurs diplômes ne sont toujours pas servis et les démarches entreprises auprès des autorités académiques se sont avérées vaines.

Ces jeunes réclament d’être remis dans leurs droits dans un bref délai.

“Nous demandons à nos autorités de pouvoir délivrer les diplômes rapidement pour que nous puissions prêter serment à la prochaine session de juin 2020. Nous ne pouvons travailler dans aucun hôpital, nous ne pouvons déposer le dossier nulle part pour pouvoir travailler”, a déclaré un ressortissant de la faculté de médecine.

Pourtant, ils disent avoir payé les frais exigés par l’Université de Kabinda à la banque commerciale TMB : “Nous avons les bordereaux de payement dument signé par la TMB agence de Kabinda et accusent les autorités académiques de ne pas leur donner des réponses claires en rapport avec leur préoccupation”.

Dans un entretien téléphonique avec la rédaction de L’INTERVIEW.CD, le recteur de l’UNIKAB, Professeur Kiluila Ntambue indique que la situation des diplômes ne relève pas de ses attributions plutôt du secrétaire général académique.

“Nous avons déjà envoyé les diplômes à Kinshasa, certains étudiants n’ont pas payé les frais, d’autres par contre n’ont pas déposé les diplômes d’État”, a-t-il martelé.

Daniel Ilunga/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée