Lomami : le député Mbaya alerte sur des manœuvres visant à discréditer l’Assemblée provinciale

Publicité sponsorisée

Joseph Mbaya Kabwe Wa Mwadi

Dans un échange avec la presse ce samedi 1er mai 2021, le député provincial élu de Mwene-ditu Joseph Mbaya Kabwe Wa Mwadi dénonce des manœuvres de ses “collègues” députés qui risqueraient de discréditer l’Assemblée provinciale de Lomami.

Ce cadre du Front Commun pour le Congo (FCC) ayant adhéré à l’Union sacrée appelle le bureau de l’organe délibérant que dirige Berthos Kabey Diyal à plus de vigilance.

“On ne peut pas accepter que les collègues se permettent de falcifier les PV des certaines plénières en violation de notre règlement d’ordre intérieur simplement parce que l’on voudrait obtenir l’invalidation malhonnête d’un élu, expression de la volonté populaire de sa circonscription », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : « Certes que ce sont de vaines tentatives, mais je dois le dénoncer. Je vous donne un exemple : dans une Assemblée de 26 députés comme la nôtre de Lomami, 10 se sont excusés pour prendre part à une plénière avec bien sûr des justifications connues par le bureau. Aujourd’hui, on voudrais changer des empêchements en absences alors que le bureau est convaincu qu’il n’a pas répondu à ses devoirs vis-à-vis des députés face à leur mobilité telque prévu par notre règlement d’ordre intérieur ».

En outre, le coordonnateur de l’ONG/ASED précise que tout ce que l’on voudrait faire en mal contre son frère se détournerait contre soi-même, car, soutient-il, “je reste convaincu qu’avec cet l’acharnement nous ne pouvons rien faire pour l’intérêt de nos bases qui pourtant attend plus de nous”.

Daniel Ilunga/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée