Kinshasa: Grogne des étudiants à l’ISTM, la société Transco perd l’un de ses fils




Bus Tranco brûlé par les étudiants (ISTM). L'INTERVIEW.CD/Photo Gilbert.S. MULUMBA
Bus Tranco brûlé par les étudiants (ISTM). L'INTERVIEW.CD/Photo Gilbert.S. MULUMBA

Les étudiants de l’Institut supérieure des techniques médicales (ISTM) ont protesté ce mardi 10 septembre pour dire non au mouvement de grève déclenché de par les enseignants de cet établissement depuis le 02 septembre 2019.

Au cours de cette manifestation, un bus Tranco faisant la ligne UPN-CAMPUS ,en provenance de l’Université de Kinshasa,destination l’UPN a été brûlé par les manifestants pour exprimer leur mécontentement. Ces derniers exigeaient l’implication des autorités pour trouver un compromis immédiat et suspendre, comme c’est le cas avec l’Université de Kinshasa..

Les étudiants de l’istm exigent en même temps la construction d’un nouveau site moderne pour que tout se passe dans des bonnes conditions et le respect de l’accord signé depuis le mois d’octobre 2017 entre le gouvernement et les autorités de cet institut supérieur.

Gilbert.S. MULUMBA TSHIBUABUA