Kasaï : le gouverneur Pieme suspend avec privation des salaires l’auteur du détournement des fonds d’appui alignés par l’UNICEF




pieme_dieudonne_gouverneur_kasai_2019_jpeg_640_350_1 (1)

Après la suspension de l’appui dans les zones de santé du Kasaï par les Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) pour détournement, le gouverneur Dieudonné Pieme a, à travers une correspondance datée du 21 février 2020 suspendu le présumé auteur accusé d’avoir détourné les différents fonds alignés par cette agence des Nations Unies.

Il s’agit de Rose Pelenge Mingashanga, médecin chef de Zone de santé de Kanzala basée à Tshikapa, chef-lieu de la province.

« Au regard des faits graves repris dans le rapport disciplinaire, à votre charge, me transmis par madame la ministre provinciale de la santé suivant sa lettre…Je constate que votre comportement constitue une faute disciplinaire. Par conséquent, je vous applique une exclusion temporaire de 3 mois avec privation des salaires aux termes de l’article 67 de la loi Nº 16/013 du 15 juillet 2016 portant statut des agents de carrière des services publics de l’Etat », indique la lettre parvenue à la Rédaction de L’INTERVIEW.CD.

Réagissant à cette suspension via Twitter ce samedi 22 février, le député national Guy Mafuta Kabongo qui séjourne dans son fief électoral pour ses vacances parlementaires a, recommandé une action judiciaire à l’endroit de Rose Pelenge, tout en soulignant qu’il va saisir le procureur général dans la ville de Tshikapa le mercredi 26 février.

« Le présumé auteur des détournements vient d’être suspendu, mais il faut en outre une action judiciaire et une sanction pénale. Il s’agit de la vie de nos enfants et des milliers de dollars volés. Nous allons dénoncer l’affaire devant le Procureur Général à Tshikapa ce mercredi », a écrit Me Guy Mafuta.

Il sied de noter que la suspension de l’appui de l’UNICEF a provoqué la privation des différents vaccins pour les enfants de la province.

Crispin KAZADI