Kasaï Central : Le secteur privé salue le retour de la société GREC-7 pour la construction des routes

la société GREC-7

Au lendemain du retour à Kananga capitale de la province du Kasaï Central des Chinois de la société Grec-7 qui devra redémarrer les travaux de stabilisation et d’asphaltage de la route Kananga-Kalamba Mbuji, le secteur privé de cette province salue la volonté manifeste du président de la république, Félix Antoine Tshidekedi qui tient à cœur la région du Kasaï.

Les structures membres de ce secteur notamment FEC, FENAPEC et COPEMECO se sont respectivement prononcées sur la nécessité qu’il faudrait pour une route aussi capitale et d’intérêt général.

Pour le président de la fédération des entreprises du Congo (FEC-Kasaï Central), au-delà du travail pour lequel l’entreprise chinoise Grec-7 est retournée à Kananga, la population devra jouer un rôle important dans la surveillance de ce qui se passera sur terrain.

“Nous sommes contents du retour des Chinois, mais nous devons rester vigilant pour que ces derniers exécutent réellement le travail pour lequel ils ont été dépêchés pour éviter les manœuvres qu’ils avaient autrefois”, a lâché Jean Assaka Tshombe, président de la FEC.

Pour rappel, la société chinoise Grec-7 qui a été expulsée de la province du Kasaï Central en 2019 par les autorités faute des documents administratifs, a, sur instruction du président de la République, regagné Kananga le lundi 10 août dernier afin de parachever les travaux sur la Kananga Kalamba qui relie la République démocratique du Congo à la République sœur d’Angola.

Pierre Love MUKENDI/L’INTERVIEW.CD