Kasaï Central : le recouvrement forcé des taxes des motos repoussé au 5 août

Publicité sponsorisée

motards-wewa moto kasai
Cette décision de reporter le début de cette campagne est le fruit des pourparlers entre la Direction régionale des recettes du Kasaï Central et l’Association des conducteurs motocyclistes du Congo.
 
Initialement annoncée pour le 22 juillet courant, cette opération a été repoussée sur demande des motards. Cette décision de la Direction régionale des recettes du Kasaï Central (DGRKAC) a été saluée par l’Association des conducteurs motocyclistes du Congo (Acomco).
 
Le président de l’Acomco, Emmanuel Ntambue, qui remercie le directeur de la DGRKAC pour cette décision, a, par ailleurs, lancé un appel à tous les propriétaires des motos de s’apprêter pour payer cette taxe en vue d’éviter d’être tourmentés et obligés à payer des amendes lors de la campagne de recouvrement forcé.
 
Le Directeur de la DGRKAC a indiqué, quant à lui, que cette mesure est le fruit des pourparlers avec l’association des motards. « Nous devons être à l’écoute de notre peuple. J’ai reçu plusieurs notifications des différentes corporations de taxi-motos, c’est pourquoi j’ai demandé à mes agents de reporter cette campagne de recouvrement forcé », a-t-il expliqué.
 
Au cours de cette campagne, indique-t-on, les propriétaires de motos ou véhicules mis en circulation seront exemptés du paiement de la plaque minéralogique qui revenait à 50$.
 
Fabrice Kabamba

Publicité sponsorisée