Kasaï Central : le président Tshisekedi appelé à revoir le ministère des handicapés

Publicité sponsorisée

Dans un entretien avec L’INTERVIEW.CD ce mercredi 19 août 2020, le président de l’association des albinos pour l’accomplissement de l’ordre de vie (A.O.V), une structure qui œuvre dans le territoire de Kazumba, province du Kasaï Central, a invité le président de la république Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo à revoir les attributions confiées au ministère national ayant en charge les vulnérables et autres personnes vivant avec handicap.

Selon Paulin Kabeya Kapumbu, l’objectif pour lequel ce ministère avait été créé ne se fait pas sentir sur le terrain.

Le président de l’A.O.V évoque, à titre illustratif, le recensement qui devait être effectué en vue d’identifier les handicapés ainsi que les personnes vulnérables sur l’ensemble du territoire national.

« Nous ne voyons pas l’importance et la nécessité de l’existence du ministère qui s’occupe de nous, personnes handicapées comme le président avait bien pensé nous valoriser.
Voilà pourquoi nous lui demandons de supprimer ce ministère car rien n’a changé.
Nous faisons toujours face aux mêmes difficultés comme auparavant », a lancé Paulin Kabeya Kapumbu.

Le président de l’association des albinos pour l’accomplissement de l’ordre de vie du territoire de Kazumba a également fustigé la discrimination dont sont victimes les albinos dans la société, particulièrement dans la province du Kasaï Central.

« Je constate que nous sommes toujours objets d’une discrimination partout où nous nous retrouvons.
On dirait que nous constituons une malédiction pour la société, pourtant nous sommes des humains comme tout le monde », a-t-il ajouté.

Il a enfin demandé aux Albinos de se solidariser afin de résister à toute forme de maltraitance à leur égard.

Pierre Love MUKENDI/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée