Kasaï Central : la police empêche l’accès au gouverneur déchu Martin Kabuya aux bureaux administratifs




a police empêche l'accès au gouverneur déchu Martin Kabuya aux bureaux administratifs

Depuis tôt ce matin, les éléments de la police nationale congolaise ont pris position aux entrées du bâtiment administratif, siège des institutions provinciales.

Nos sources renseignent que ces policiers sont déployés pour mettre en exécution l’ordre du vice-premier ministre et ministre de l’intérieur.

En effet, notifié par le vice-premier ministre et ministre de l’intérieur de la République Démocratique du Congo sur l’intérim que devra assurer le vice-gouverneur après sa déchéance par l’assemblée provinciale du Kasaï Central, le gouverneur Martin Kabuya Mulamba Kabitanga rejette cet ordre du ministre Gilbert Kankonde.

Dans sa lettre d’accuser de réception, l’ancien gouverneur Kabuya indique que les motivations reprises dans le message télégramme du vice-premier et ministre de l’intérieur ne sont pas fondées en ce sens qu’il n’y a ni vacance, ni décès moins encore un empêchement par lui à la tête de la province.

L’homme qui ne s’avoue pas vaincu précise qu’en attendant l’arrêt de la cour constitutionnelle saisie pour inconstitutionnalité de sa destitution, il reste gouverneur de la province du Kasaï Central.

Notons que depuis mercredi 1er juillet 2020, le vice-gouverneur Ambroise Kamukuny Mukinayi a été désigné et notifié par le VPM Kankonde pour expédier les affaires courantes.

Pour l’instant, la situation est sous contrôle des éléments de l’ordre.

Pierre Love MUKENDI/L’INTERVIEW.CD