Kasaï Central : La coalition FCC-CACH s’oppose à la motion de censure initiée contre le Gouvernement Kabuya

Publicité sponsorisée

Martin Kabuya Mulamba Kasai Central

Dans une déclaration datée du 23 juin 2020 dont une copie est parvenue à la rédaction de L’INTERVIEW.CD, les membres de la coalition FCC-CAH s’opposent catégoriquement contre la démarche entreprise par les 12 députés sur les 33 qui composent l’Assemblée provinciale du Kasaï Central.

Selon les signataires de cette déclaration, la motion initiée par ce groupe de députés ne repose sur aucun fondement.

Ils indiquent que celle-ci ne repose que sur la jalousie, la haine, le règlement de comptes et les intérêts égoïstes de ses initiateurs que les déclarants qualifient “d’ ennemis ” du bien être du peuple Centre-Kasaïen.

Lire aussi

Kasaï Central : vers la déchéance du gouvernement Martin Kabuya ?

“Cette motion est une machination orchestrée pour nuire dans un esprit de vengeance au gouverneur Martin Kabuya Mulamba Kabitanga et tout son gouvernement pour avoir dénoncé le détournement des fonds alloués au programme de 100 jours du chef de l’État au Kasaï Central “, peut-on lire dans cette déclaration.

Notons que le gouverneur Kabuya Mulamba vit sur une pente glissante depuis le lundi dernier, après qu’une motion de censure ait été déposée au bureau de l’Assemblée provinciale du Kasaï Central.

L’organe délibérant de cette province a même annoncé une plénière pour ce mercredi 24 juin 2020 afin de débattre de cette motion pour son vote.

Le numéro un de la province y est attendu afin de présenter ses moyens de défense.

Pierre Love MUKENDI/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée