Kasaï Central/Covid-19 : La presse invitée à donner la bonne information et éviter les rumeurs

Kasaï Central Ambroise Kamukuny

Face aux différentes rumeurs véhiculées au lendemain du cas de Marcel Ngandu testé positif au coronavirus à Kinshasa et qui a pris la décision de rentrer chez lui à Mbuji-mayi passant par la province du Kasaï à Tshikapa, la question défraye la chronique à Kananga chef-lieu du Kasaï Central.

Certains médias ont même diffusé des informations ayant provoqué la panique dans la population.

Conscient du rôle que doit jouer la presse, le gouverneur intérimaire du Kasaï Central Ambroise Kamukuny a tenu à rappeler aux chevaliers de la plume et professionnels de micro la responsabilité qui revient à tous et à chacun, cela en vue d’éviter à paniquer la population avec des informations non fiables.

Au cours d’une nouvelle communication faite ce mercredi 22 juillet 2020 aux heures vesperales, le numéro 1 du Kasaï Central a appelé les journalistes à tenir compte de l’impact de tous les messages que ces derniers diffusent sur la situation de Coronavirus qui n’est pas si dangereuse jusque là.

Ambroise Kamukuny a, à cette occasion précisé qu’une équipe des spécialistes a été dépêchée sur place à Kalumba, secteur de Mbulungu dans le territoire de Kazumba où 4 véhicules avec à leurs bords des moustiquaires et quelques passagers clandestins afin de s’occuper de Marcel Ngandu et 28 autres personnes ayant fait partie du convoi.

Parmi les 29 personnes figurent 22 hommes et 7 femmes dont une fillette de 12 ans.

Ambroise Kamukuny Mukinayi a précisé que la situation est sous contrôle et que des dispositions ont été prises pour sécuriser la ville de Kananga et les restes de la province du Kasaï Central en vue prévenir la contamination et la propagation de Coronavirus en province.

Il sied de noter que l’espace Kasaï est déjà touché par la pandémie de Covid-19, car la ville de Tshikapa (Kasaï) a enregistré son premier cas positif en date du 21 juillet 2020.

Pierre Love MUKENDI/L’INTERVIEW.CD