Kananga: Le maire visé par une pétition

Publicité sponsorisée

Mamie Kakubi Tshikele

C’est dans un document de deux pages signé le 18 août dernier par 102 personnes et adressé à Mamie Kakubi Tshikele, maire de Kananga qui a été déposé à la mairie et au gouvernorat ce mercredi 25 août, les habitants du quartier Kamayi dans la commune de Kananga dénoncent l’indifférence de l’autorité urbaine face à la pénurie d’eau dans cette partie de la ville.

Pour ces habitants, le maire de Kananga devra rapidement procéder à la réouverture de la borne fontaine située en diagonale de l’institut Diku Dietu, non loin de l’alliance Franco congolaise afin de permettre à la population de cette municipalité l’accès à l’eau potable tel que souhaité par le Chef de l’Etat à travers son programme d’urgence de 100 jours.

Dans cette pétition, les habitants de Kamayi rappellent que la pénurie d’eau dans leur quartier est à l’origine de plusieurs formes d’insécurité sociale ayant comme conséquence, la prolifération des maladies d’origine hydrique, des violences faites aux filles et aux femmes, des disputes et bagarres.

Voilà pourquoi ils attirent l’attention du maire Kakubi Tshikele avant de déclencher des actions de grandes envergures pour obtenir sa déchéance afin d’avoir un autre Chef sensible aux doléances de ses administrés.

Pierre Love MUKENDI/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée