Ituri : un combattant Maï-maï se rend aux FARDC à Mambasa

Publicité sponsorisée

Un combattant du groupement Maï-maï "Mille tour

Un combattant du groupement Maï-maï “Mille tour” s’est rendu aux forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) en territoire de Mambasa dans la province de l’Ituri.

Cet élément était muni de son arme à feu quand il a accepté de suivre le processus de paix, ce dimanche 29 novembre, précisément à Mahu, une agglomération située à une dizaine de kilomètres à l’Ouest de Biakato dans le groupement de Bangole, chefferie de Babila-Babombi.

La convention pour le respect des droits de l’homme (CRDH/Mambasa) qui a livré cette information à L’INTERVIEW.CD appelle les FARDC à bien prendre en charge ce “compatriote” pour encourager les autres à suivre le même chemin.

“La CRDH territoire de Mambasa demande à l’armée de ne pas maltraiter ce compatriote pour encourager les autres qui sont encore en brousse, à emboîter les pas leurs collègues vient de répondre à l’appel qui président de la République aux groupes armés”, a dit Kasereka Sibamwenda Gilbert, coordonnateur de cette structure de défense des droits humains.

Il faut rappeler que quelques jours après avoir pris la commande de la présidence de la République, le Chef de l’État Félix Tshisekedi avait demandé aux groupes armés de se rendre afin de participer au développement du pays. Après, plusieurs redditions avaient été enregistrées notamment dans la partie Est.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée