Ituri : quelques jours après la neutralisation de leur leader, les miliciens de CODECO tuent au moins 19 civils à Djugu

Publicité sponsorisée

miliciens Codeco

Les miliciens de la coopérative pour le développement du Congo (CODECO) ont tué le week-end dernier au moins 19 personnes dans le territoire de Djugu en province de l’Ituri.

D’abord le vendredi 27 mars, des éléments CODECO ont attaqué l’agglomération de Nuvo, dans la chefferie de Mambisa dont la société civile a avancé un bilan d’au moins 17 morts après fouille jusqu’à ce samedi.

Et dans les après-midi de ce samedi 28 mars au village de Gumburi dans la même chefferie, deux personnes ont été tuées par ces mêmes rebelles.

Lire aussi

Ituri : l’influent seigneur de guerre Ngudjolo, chef de la milice CODECO neutralisé par les FARDC (armée)

Alors que la population se nourrissait d’espoir après la neutralisation du leader de CODECO monsieur Justin Ngudjolo Innocent annoncée le mercredi dernier par les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), la débandade s’observe à nouveau dans ces agglomérations.

Christopher Mulakirwa

Publicité sponsorisée