Irumu : plus de 26 morts dans une attaque des présumés ADF dans un camp de déplacés à Bahema Boga (bilan provisoire)

Publicité sponsorisée

massacre beni adf
Photo AFP.

Une vingtaine de civils sont morts, plusieurs autres portés disparus, biens emportés et des maisons et boutiques incendiées, dans une attaque des présumés ADF à Bahema Boga, territoire d’Irumu en Ituri.

Les informations livrées à L’INTERVIEW. CD par la CRDH antenne d’Irumu, soutiennent que c’est dans la matinée de ce lundi 31 mai vers 1 heure locale que ces rebelles ont signé une nouvelle incursion qui a coûté la vie à 26 civils.

Notre source indique que jusqu’à présent, il est difficile d’avoir un nombre exacte des personnes kidnappées et le bilan de personnes tuées est encore provisoire.

Ces civils ont tous été tués dans le camp des déplacés de Rubingo dans la chefferie de Bahema Boga. Trois autres personnes ont été tués à Kinyanjojo centre à chabi, ajoute notre source.

La CRDH Irumu se dit préoccupée par ce carnage, mais appelle la population à être toujours au côté de l’armée FARDC pendant cette période d’État de siège. Cette organisation demande aussi au gouvernement d’ordonner le lancement des opérations de grandes avergures dans les zones en proie à cette insécurité.

Cette incursion est aussi confirmée par plusieurs sources officielles mais qui ne livrent pas encore de bilan quant à ce.

Milan Kayenga / L’INTERVIEW. CD

Publicité sponsorisée