Haut-Katanga : aucun véhicule muni d’un laissez-passer ne sera pas autorisé de circuler dès ce lundi 01 septembre (communiqué)

Publicité sponsorisée

haut katanga lubumbashi

Le commissaire provincial de la Police nationale congolaise dans le Haut-Katanga, général Louis Segond Karawa a, dans un communiqué signé ce lundi 24 août, porté à la connaissance des usagers des routes du Haut-Katanga qu’aucun véhicule avec mention « laissez-passer » ne sera autorisé de circuler dès ce lundi 01 septembre.

« Il s’avère que cette pratique, non seulement favorise le déplacement des inciviques qui commettent des crimes sans se faire débusquer dans les villes et grandes agglomérations de la province, mais occasionne également un manque à gagner sur les recettes que la police doit percevoir au profit du trésor public », peut-on lire dans ce communiqué, dont la copie est parvenue à la rédaction de L’INTERVIEW.CD

Signalons que seulement les véhicules des personnes bénéficiant de l’immunité liée à leurs fonctions et détenants les documents de bord dûment délivrés par les services compétents seront éligibles à la jouissance d’un « laissez-passer ».

Daniel Kambowa Bukasa/ L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée