Goma: les veuves des militaires en colère, réclament les arriérés salaires de leurs défunts maris

Publicité sponsorisée

Goma: les veuves des militaires en colère

Dans la matinée de ce lundi 01 mars, une centaine de femmes veuves des militaires avaient envahi les installations de la 34ème région militaire pour manifester leur mécontentement suite aux arriérés des salaires.

S’adressant à la presse, certaines veuves réclament 4 mois d’autres 8 mois de retard de salaire et ont souligné que l’argent se trouve bel et bien au sein de la 34ème région militaire.

“Mon mari est mort au cours d’une guerre à Beni en 2016. Mais aujourd’hui, cela fait 4 mois que je ne perçois plus son salaire. Alors que j’ai le droit d’en avoir car je suis en ordre avec les documents. La ration n’arrive presque jamais et nos enfants n’étudient pas et courent les risques de devenir enfant de la rue”, a dit Bahati Aimerance, l’une de ses veuves militaires.

Et d’ajouter : “Notre président de la RDC, premier parent de tous les congolais, pourquoi il ne veut pas se saisir de ce dossier en mettant hors état de nuire, tous les malins qui s’enrichissent en bouffant notre argent. Étant locataire, nous avons été chassés des maisons louées à cause de l’insolvabilité. Nous sommes très fatigués des promesses irréalistes venant des autorités de la 34ème région militaire car le jeudi de la semaine écoulée nous avait promis de résoudre notre problème dans les 48 heures. Mais ce lundi 01 mars, nous sommes déçus d’attendre qu’une délégation sera à Goma pour une solution salvatrice, chose que nous ne sommes pas d’accord”.

Par ailleurs, elle a affirmé qu’elles ne vont pas attendre l’arrivée de ladite délégation dont elles ignorent la date précise de leur arrivée et exigent une solution rapide avant que le pire n’arrive.

Mérite BAHOGWERHE JEAN PAUL/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée