Dossier 100 jours : “Ce procès de Vital Kamerhe menace la RDC” (Me Andeka Djamba Jean)

Plusieurs voix se lèvent pour réagir concernant le procès où le directeur de cabinet du Chef de l’État, Vital Kamerhe est soupçonné de détournement des deniers publics du programme des 100 jours de Félix Tshisekedi Tshilombo.

Au cours, d’une interview accordée à L’INTERVIEW.CD, l’avocat au barreau de Kinshasa/Gombe et candidat président aux anciennes élections de 2011, Maître Andeka Djamba, a affirmé que ce procès est purement politique et menace la République Démocratique du Congo.

“Le procès de Vital Kamerhe, c’est un procès qui menace la République Démocratique du Congo. La République se trouve être menacée par ce procès qui oppose les gens d’une même coalition qui est le CACH. J’ai compris que le fait d’être dans un même toit ne signifie pas cohésion et unité. Aujourd’hui, ça sort au grand jour qu’il y a une lutte cachée entre les gens de la coalition CACH qui ont démontré à la face du monde qu’il ne sont pas capables de diriger un Etat”, a déclaré le président de L’ ANCC à L’INTERVIEW.CD.

Selon lui, la condamnation de Vital Kamerhe va paralyser les institutions qui est le fruit de cette coalition.

“Si Vital Kamerhe est condamné, il y aura du désordre au sein des institutions de la République, car les animateurs des institutions sont les fruits de la coalition”, a-t-il ajouté .

Concernant sa contribution sur l’évolution du procès, Maître Andeka dit qu’il ne voit pas jusque-là le motif pour lequel Vital Kamerhe peut être condamné car, selon lui, il n’y a pas eu détournement mais blanchiment d’argent destinés pour l’achat des maison préfabriquées.

JM/L’INTERVIEW.CD