Créance due à Exim-Bank of China : Claudel Lubaya appelle à une enquête judiciaire pour clarifier les faits




aerogare luano ndjili kinshasa lubumbashi

Le Ministre des transports a annoncé que 90% de revenus du Go-Pass serviront à financer le remboursement de la créance due à Exim-Bank of China, Claudel Lubaya, député national a appelé ce lundi 01 juin, le Chef de l’Etat à se saisir de ce dossier afin de diligenter une enquête judiciaire pour clarifier les faits.

Selon Claudel Lubaya, il est injuste que les dirigeants imposent des sacrifices au peuple en l’obligeant de s’appauvrir pour rembourser des créances qui n’ont jamais servi à la construction de l’aérogare mais ont pris une destination inconnue.

“Les personnes impliquées doivent être poursuivies en justice et en attendant les conclusions de l’enquête, des mesures conservatoires doivent être prises à leur encontre”, a t-il dit.

Ladite créance est de 555.364.446 dollars américains dont 354.233.241 dollars américains pour la construction de la nouvelle aérogare de l’aéroport de Kinshasa/Ndjili et 201.131.205 dollars américains pour celle de l’aéroport de Lubumbashi/Loano.

Notons que ces travaux se sont limités deux ans après à la production de la maquette et à la diffusion des images de la cérémonie de pose de la première pierre, le 2 mai 2018.

J.NK/L’INTERVIEW.CD