Covid-19/hausse des prix sur les marchés : la LICOSKI appelle les opérateurs économiques à faire bloque au tour des autorités pour inonder les marchés avec des produits de consommation

Publicité sponsorisée

Janvier Makombe Kabare

La ligue des consommateurs de services au Congo-Kinshasa (LICOSKI) invite les opérateurs économiques de la province du Sud-Kivu et de la République démocratique du Congo à appuyer le gouvernement en cette période exceptionnelle où l’humanité fait face à la pandémie de la maladie à coronavirus.

Dans un entretien avec L’INTERVIEW.CD ce lundi 30 mars 2020, le président de la ligue des consommateurs de services au Congo-Kinshasa, Janvier Makombe Kabare a salué la mobilisation du chef de l’Etat, du gouvernement central et celle de la province du Sud-Kivu, pour les mesures vitales prises pour limiter la propagation de cette pandémie sur l’ensemble du territoire national.

Par ailleurs, Janvier Makombe invite les consommateurs congolais à un changement des comportements et attitudes, au vu du danger qui guette leurs vies, et aux autorités d’assoir une solidarité nationale pendant cette période exceptionnelle.

“Il y a des mesures qui ont été prises pour contraindre le Covid-19. Nous on a invité les consommateurs à changer des comportements et attitudes puisque le moment dans lequel nous sommes est exceptionnel. Ce n’est ne pas une fête, c’est beaucoup plus la vie des consommateurs qui est mise en danger. C’est pourquoi nous disons aux autorités de pouvoir organiser un mécanisme qui va asseoir la solidarité nationale, à tel point que chaque institution, chaque couche de la population puisse donner le meilleur de soi pour accompagner la riposte “, a-t-il indiqué.

Lire aussi

Bukavu – hausse du prix de la farine du maïs : Des boutiques et magasins scellés dans la commune de Bagira

Tout en exhortant aux consommateurs et à toute la population de respecter les règles d’hygiène, le président de la LICOSKI invite les opérateurs économiques, acteurs politiques et sociaux à poser des actes de charité et de solidarité en cette période.

Janvier Makombe Kabare propose aux opérateurs économiques de s’unir sous forme d’une coopérative pour appuyer le gouvernement dans la lutte contre ce fléau au Sud-Kivu et au pays en général.

“Si les opérateurs économiques du Sud-Kivu se mettent ensemble on peut avoir des matériels pour dépister. Il y a aussi moyen que s’ils se mettent ensemble sous forme d’une coopérative juste pour la circonstance, il y a moyen que nous puissions inonder nos marchés des vivres. Mais il revient au gouvernement de pouvoir les réunir avec d’autres acteurs comme la société civile et les ONG “, a conclut Janvier Makombe, président de l’ASBL Ligue des Consommateurs des services au Congo Kinshasa.

Notons que les prix des produits alimentaires de premières nécessités ont pris de galopés notamment dans plusieurs marchés, magasins et boutiques en province du Sud-Kivu comme dans d’autres coins de la République suite à l’avènement du Covid-19.

Un sac de 25 kg de la farine s’émoule qui se négocié à 12 et 14 dollars, se vend actuellement à 18 et 20 dollars américains au Sud-kivu.

Pascal D. NGABOYEKA

Publicité sponsorisée