Beni – meurtre de deux civils par un militaire : Pour le député Bayengo, il faut un recyclage au sein des FARDC

Publicité sponsorisée

Beni - ADF au moins 5 morts

Le député provincial élu de la ville de Beni, Mufunza Bayengo Ghyslain s’inquiète des cas d’assassinat des civils par des militaires dans sa circonscription électorale.

Dans une interview exclusive accordée à L’INTERVIEW.CD ce lundi 17 août, l’élu de la ville de Beni affirme ne pas comprendre qu’un militaire puisse tirer volontairement sur des civils sans arme.

Il parle d’une situation inconcevable et estime qu’un recyclage au sein des Forces Armées Congolaises est indispensable.

« Avant hier, un militaire a tué un civil à Kantine, hier les Adf tuent à Mwenda et aujourd’hui un autre militaire vient de tuer deux civils. C’est quand même inconcevable. C’est la population qui achète la tenue, l’arme et tout ce que le militaire utilise. Trop c’est trop quand même », a déclaré le député provincial Mufunza Bayengo.

Et de renchérir : « Nous appelons à la solidarité nationale et internationale. Je pense qu’il faut un recyclage au sein des FARDC. Visiblement, il y a des brebis galeuses qui ne savent pas quand est-ce qu’il faut utiliser l’arme à feu ».

Milan Kayenga/ L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée