Beni : au moins 4 jeunes se font contaminer par VIH /SIDA chaque semaine, alerte l’ONG GJECSI




Beni au moins 4 jeunes se font contaminer par SIDA chaque semaine,

L’ organisation non gouvernementale Groupe des Jeunes Engagés dans lutte contre le Sida (GJECSI BENI) alerte sur la situation alarmante de contamination du virus du Sida en ville de Beni au Nord-kivu.

D’après le rapport de cette organisation publié mardi 25 février 2020 et dont une copie a été réservée à la rédaction de L’INTERVIEW.CD, à ces jours, quatre jeunes se font contaminer du VIH chaque semaine, ce qui fait au moins seize personnes contaminées chaque mois à Beni.

Pour l’ONG GJECSI, cette situation est liée à l’accroissement des maisons de tolérance à Beni et la confiance mutuelle entre les partenaires qui passent par des relations sexuelles non protégées.

Autre motif, cette organisation indique que les experts de santé se sont beaucoup plus penchés aux sensibilisation sur le virus Ebola et ignorer le “fléau” du SIDA qui ne cesse de faire des victimes.

“Les membres du ministère de la santé sont à Beni, mais nous déplorons qu’ils se sont beaucoup plus focalisés sur Ebola et ignorer le virus du sida. Selon notre rapport, alors qu’il y a aujourd’hui zéro cas d’Ebola à beni, au moins quatre jeunes sont contaminés du VIH chaque semaine. Nous avouons que l’alerte est vraiment rouge, nous recommandons que l’organisation mondiale de la santé (OMS), le ministère de la santé et d’autres partenaires puissent se pencher aussi à cette situation pour ne pas assister au pire”, a déclaré à L’INTERVIEW.CD ce mercredi 26 février Héritier Lusimba, coordonnateur de l’ONG GJECSI Beni.

À toute la population de Beni, cette ONG demande l’abstinence, la fidélité, l’usage du préservatif afin d’éviter de se faire contaminer.

Milan Kayenga