Beni/Assassinats ciblant des conducteurs motos et vendeurs des crédits : la Police recommande la prise en charge personnelle

Suite aux multiples cas d’assassinats ciblant des conducteurs motos taxi et des vendeurs de crédits d’appel de la ville de Beni au Nord-Kivu, le commandant de la police nationale congolaise commissariat urbain a proposé une piste de solution.

Au cours de sa parade mensuelle tenue lundi 07 septembre 2020, le colonel Kabeya Makosa François rassure d’abord que la police fait bien son travail de sécuriser la population et ses biens.

Pour lui, vu ces assassinats ciblés, les motards et les vendeurs de crédits d’appel doivent maintenant se prendre en charge et constituer leur propre sécurité.

“Je pense qu’ils doivent se prendre en charge. Quand tu constate qu’il fait déjà tard, pourquoi ne pas fermer les activités. Ils peuvent se sécuriser eux-mêmes avant que la police ne vienne les sécuriser. Quand il fait tard, les motards, pourquoi faire encore des courses dans les quartiers périphériques de la ville”, a indiqué le commandant de la police nationale congolaise ville de Beni.

Rappelons que dans l’intervalle de trois mois, environs quatre personnes essentiellement des motards et des vendeurs de crédits d’appel, ont été tuées par arme à feu au centre ville de Beni.

 

Milan Kayenga/L’INTERVIEW.CD