Beni : 9 enfants dont 5 filles sont restés entre les mains des ADF après la libération de 38 personnes (Témoignage)

Publicité sponsorisée

ex otage ADF

Malgré la libération de 38 civils par les forces armées de la république démocratique du congo (FARDC) dimanche 29 mars 2020, il y a environ neuf mineurs qui sont restés entre les mains des ADF.

C’est l’un des ex-ôtages qui l’a fait savoir ce lundi à la presse à Oïcha chef-lieu du territoire de Beni au Nord-kivu.

Il révèle que parmi ces mineurs qui sont restés en brousse figurent 5 filles et 4 garçons.

Lire aussi

Beni : les FARDC libèrent 38 civils jadis kidnappés par les ADF

“Ceux qui sont restés là-bas sont des petits enfants, des filles. Il y a cinq filles et quatre garçons. La plupart de ces enfants sont originaires de Biakato. Ils nous ont demandé de ne plus chaque fois les appeler des Nalu car selon eux, ils ne sont pas des Nalu, ils sont des musulmans “, a fait savoir à la presse l’une des personnes libérées.

Peu avant leur libération, la plupart d’entre eux venaient de passer plus d’un mois entre les mains de ces présumés ADF, précise notre.

Milan Kayenga

Publicité sponsorisée